Spectrométrie de masse

Mots clés : spectrométrie de masse, chromatographie, études de substances (naturelles ou synthétiques), milieux complexes, protéines, identifications, analyse de traces, quantification

Le laboratoire dispose de deux spectromètres de masse (MS) couplé à la chromatographie pour des analyses qualitative et quantitative.

Spectromètre de masse haute résolution qTOF : BRUKER - MICROTOFq

Le qTOF apporte résolution et précision en masse permettant l’identification de molécules de synthèses ou naturelles. Il permet également de travailler en mode MSMS, apportant ainsi des informations supplémentaires pour l’identification des composés inconnus.
Nous possédons deux sources d’ionisation : l’ESI pour des « molécules polaires » et l’APCI pour des « molécules moyennement polaires »
Le qTOF permet également de réaliser des analyses quantitatives en LCMS ou LCMSMS. Ce couplage à un appareil de chromatographie phase liquide permet la séparation d’un mélange complexe avant analyse en masse de chacun de ces constituants.

Chromatographe en phase gazeuse (GC) couplé à un spectromètre de masse : Shimadzu QP2010

Pour ce type d’instrument, les échantillons sont obligatoirement séparés par chromatographie en phase gazeuse (GC) avant d’être étudié par spectrométrie de masse. Les analytes doivent donc impérativement être thermostables si elles sont étudiées par cette technique.
La source utilisée en GCMS, l’impact électronique (EI), permet d’obtenir un spectre de fragmentation caractéristique du composé analysé, et comparable à des spectres mesurés ou théoriques issus de bibliothèques de spectres (NIST11).
Tout comme la LCMS, la GCMS peut être utilisée comme outil de quantification d’espèces connues, y compris à l’état de traces


Interface CAMAG TLC-MS

L'interface CAMAG TLC-MS est un instrument très pratique et polyvalent permettant l’étude de
composés séparés par TLC grâce à une élution rapide et sans contamination. Après désorption de la
surface de phase stationnaire (silice, C18, alumine…), l’analyte est éluée et transférée en ligne vers un
spectromètre de masse équipé d’une source ESI ou APCI (en l’occurrence le qTOF).

Personnels du service :

Deux personnes travaillent au sein de ce service, Fabien Lachaud (fabien.lachaud@univ-lorraine.fr) et François Dupire (francois.dupire@univ-lorraine.fr) afin de répondre à vos besoins de conseils, pour des mises au point de méthodes spécifiques ou simplement pour des analyses ponctuelles d’échantillons.

Les demandes d'analyse peuvent se faire par le service Organyst :  http://scmasse.l2cm.univ-lorraine.fr/organyst/

Devis et renseignements aux deux adresses mails ci-dessus, ainsi qu’au 03 72 74 56 76