du 01-10-2019 au 30-09-2022

Photoactive Iron Complexes: Design and Application to Solar Energy – PhD position

Offre pourvue

The aim of the thesis program is to develop photosensitive compounds from low-cost and environmentally friendly metal complexes. While ruthenium complexes have been widely studied and used in many laboratory applications because of their ideal photophysical properties, ruthenium is a rare, toxic and expensive metal, which limits real industrial development. Our project aims to replace this metal with other metals such as iron, which is strategic in the search for low-cost devices and industrial processes that conserve resources. In particular, we are targeting the development of photosensitizers for the manufacture of dye solar cells (DSSCs).

Dr Philippe C. Gros (L2CM, UMR 7053) - Contacter
L2CM - Laboratoire Lorraine de Chimie Moléculaire à Nancy
Université de Lorraine

Autres offres d'emploi

Retour à la liste
6 mois

Stage Master 2: Identification et caractérisation de nouvelles molécules naturelles à activité antiinflammatoire, à partir d’endophytes fongiques

Le projet interdisciplinaire sera réalisé en collaboration avec trois laboratoires de l’Université de Lorraine : le Laboratoire Lorrain de Chimie Moléculaire (L2CM), le laboratoire Stress, Immunité, Pathogènes (SIMPA) et Laboratoire de Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations (CRM2).

 

Le projet vise à isoler et à identifier de nouvelles molécules à activité anti-inflammatoire. Le matériel de départ, original et renouvelable, est constitué par des endophytes fongiques issus de plantes médicinales.  Le projet fait suite aux travaux portant sur le criblage d’extraits obtenus à partir d’endophytes. Les extraits qui ont montré une activité anti-inflammatoire élevée et une faible cytotoxicité sur des cellules immunitaires seront purifiés en vue d’identifier des molécules originales et bioactives.

Contact :

Rosella SPINA (L2CM UMR 7053)

rosella.spina@univ-lorraine.fr

Envoi des candidatures avant le 20 novembre 2019

01.10.2019 - 30.09.2022

Fonctionnalisation asymétrique à distance par Métallotropie

Offre pourvue

L'objectif de la thèse est de développer des méthodes de fonctionnalisation asymétrique à distance par métallotropie déclenchée par des séquences de désaromatisation/ réaromatisation. Ces approches n’ont fait l’objet que de peu d’attention jusqu’à présent.7 La méthodologie séquentielle que nous souhaitons mettre au point doit pouvoir permettre la formation de deux liaisons C-C de nature différente et distantes d’un minimum de 5 atomes ainsi que la formation d’au minimum un centre asymétrique, le tout en une seule opération et via l’utilisation d’un unique réactif organométallique. A plus long terme, des applications vers des cibles d’intérêt biologique pourraient être proposées.