du 01-10-2019 au 30-09-2022

Lipides photo-commutables: nouveaux outils moléculaires pour une thérapie photo-induite.

L'objectif principal est le développement d’outils moléculaires manipulables à distance et capables d’induire des modifications structurales au sein de la membrane. Il s’agit de lipides photo-commutables pouvant s’insérer dans la membrane et subir un changement conformationnel significatif par photo-isomérisation, perturbant ainsi la perméabilité de la membrane seulement sous l’action de la lumière.

Andreea Pasc, Maxime Mourer - Contacter
L2CM - Laboratoire Lorraine de Chimie Moléculaire à Nancy
Université de Lorraine

Autres offres d'emploi

Retour à la liste
Un an à partir d'Octobre/Novembre 2019

Post-doctoral in coordination chemistry at the interface with biology

Project AIM +: Anticancer Iron Made+ AIM+ is a multidisplinary project at the interface between chemistry and biology. The aim is to develop a novel type of DNA hypomethylating agents able to bind DNA and to chemically induce its direct demethylation. Based on preliminary results showing a decrease in the 5‐methylcytosine level as well as a strong reduction of cell proliferation, our project aims to achieve the comprehension, at the molecular level, of its action mode. Our final goal is to develop an entire novel class of epigenetic drugs and harness their ability to control cell proliferation for therapeutic purposes. For this, AIM+ project will enhance, via proper chemical modifications, the demethylating activity and the selectivity of the proposed system. AIM+ is based on a multidisciplinary consortium gathering synthesis, molecular modelling and biology. The aim of the postdoctoral fellowship is to synthesise and characterize a range of new hypomethylating agents based on the preliminary results obtained by the consortium.

01.10.2019 - 30.09.2022

Fonctionnalisation asymétrique à distance par Métallotropie

L'objectif de la thèse est de développer des méthodes de fonctionnalisation asymétrique à distance par métallotropie déclenchée par des séquences de désaromatisation/ réaromatisation. Ces approches n’ont fait l’objet que de peu d’attention jusqu’à présent.7 La méthodologie séquentielle que nous souhaitons mettre au point doit pouvoir permettre la formation de deux liaisons C-C de nature différente et distantes d’un minimum de 5 atomes ainsi que la formation d’au minimum un centre asymétrique, le tout en une seule opération et via l’utilisation d’un unique réactif organométallique. A plus long terme, des applications vers des cibles d’intérêt biologique pourraient être proposées.