du 01-10-2019 au 30-09-2022

Lipides photo-commutables: nouveaux outils moléculaires pour une thérapie photo-induite.

Offre pourvue

L'objectif principal est le développement d’outils moléculaires manipulables à distance et capables d’induire des modifications structurales au sein de la membrane. Il s’agit de lipides photo-commutables pouvant s’insérer dans la membrane et subir un changement conformationnel significatif par photo-isomérisation, perturbant ainsi la perméabilité de la membrane seulement sous l’action de la lumière.

Andreea Pasc, Maxime Mourer - Contacter
L2CM - Laboratoire Lorraine de Chimie Moléculaire à Nancy
Université de Lorraine

Autres offres d'emploi

Retour à la liste
6 mois

Stage Master 2: Identification et caractérisation de nouvelles molécules naturelles à activité antiinflammatoire, à partir d’endophytes fongiques

Le projet interdisciplinaire sera réalisé en collaboration avec trois laboratoires de l’Université de Lorraine : le Laboratoire Lorrain de Chimie Moléculaire (L2CM), le laboratoire Stress, Immunité, Pathogènes (SIMPA) et Laboratoire de Cristallographie, Résonance Magnétique et Modélisations (CRM2).

 

Le projet vise à isoler et à identifier de nouvelles molécules à activité anti-inflammatoire. Le matériel de départ, original et renouvelable, est constitué par des endophytes fongiques issus de plantes médicinales.  Le projet fait suite aux travaux portant sur le criblage d’extraits obtenus à partir d’endophytes. Les extraits qui ont montré une activité anti-inflammatoire élevée et une faible cytotoxicité sur des cellules immunitaires seront purifiés en vue d’identifier des molécules originales et bioactives.

Contact :

Rosella SPINA (L2CM UMR 7053)

rosella.spina@univ-lorraine.fr

Envoi des candidatures avant le 20 novembre 2019

01.10.2019 - 30.09.2022

Fonctionnalisation asymétrique à distance par Métallotropie

Offre pourvue

L'objectif de la thèse est de développer des méthodes de fonctionnalisation asymétrique à distance par métallotropie déclenchée par des séquences de désaromatisation/ réaromatisation. Ces approches n’ont fait l’objet que de peu d’attention jusqu’à présent.7 La méthodologie séquentielle que nous souhaitons mettre au point doit pouvoir permettre la formation de deux liaisons C-C de nature différente et distantes d’un minimum de 5 atomes ainsi que la formation d’au minimum un centre asymétrique, le tout en une seule opération et via l’utilisation d’un unique réactif organométallique. A plus long terme, des applications vers des cibles d’intérêt biologique pourraient être proposées.